ABONNEZ-VOUS À LA LETTRE D'INFORMATION !

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur sur notre site. En poursuivant votre navigation, nous considérons que vous acceptez la présence de ces cookies et l'utilisation qui en est faite. Pour plus d'informations, rendez-vous sur la page de la Politique de confidentialité des données.OKPolitique de confidentialité

Un espoir pour Charlène

Fin septembre, Cathy Apourceau-Poly écrivait au Préfet et Président de la République pour plaider la cause de Charlène Mayamba Kosi, Congolaise menacée d’expulsion avec ses deux fillettes de deux ans et demi. Depuis, Préfet comme Chef de l’État ont répondu. Le dossier sera réétudié avec attention, ce qui est un signe encourageant vers la régularisation de Charlène .

 

Retrouvez la réponse des services de l’Élysée ci-dessous.