ABONNEZ-VOUS À LA LETTRE D'INFORMATION !

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur sur notre site. En poursuivant votre navigation, nous considérons que vous acceptez la présence de ces cookies et l'utilisation qui en est faite. Pour plus d'informations, rendez-vous sur la page de la Politique de confidentialité des données.OKPolitique de confidentialité

Rencontre avec les agents des finances publiques

Cathy Apourceau-Poly a reçu en permanence parlementaires les responsables des centres de finances publiques du Pas-de-Calais le 8 avril 2019.

Lors de cette rencontre étaient présents les responsables des centres de milieu urbain, mais également ceux du milieu rural. Cette présence était importante car les situations ne sont pas les mêmes dans les deux territoires.

Ainsi, les agents des centres de finances publiques de la ruralité sont bien souvent des aides précieuses pour les populations, dernier contact de la population avec le service public, mais des aides également pour les maires et adjoints des villages et communes rurales. En effet, dans certains cas, ce sont les agents des centres de finances publiques qui aident le maire ou les adjoints à réaliser le budget de la ville à partir des éléments fournis.

En milieu urbain, ces centres servent à accueillir le nombre croissant de personnes qui se déplacent pour payer leurs impôts, ou comprendre au mieux comment réaliser dans de bonnes conditions ses impôts.

Ce service public est nécessaire à la bonne santé de nos villes et villages. Il s’agit, tout comme les mairies et les bureaux de postes, des derniers lieux de contacts entre les populations et l’État.

Malheureusement, aujourd’hui des postes sont supprimés au fur et à mesure. L’accueil et le travail des agents devient de plus en plus compliqué. Il est nécessaire de prendre dès aujourd’hui la mesure de la menace qui pèse sur ces centres et perceptions locales.