ABONNEZ-VOUS À LA LETTRE D'INFORMATION !

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur sur notre site. En poursuivant votre navigation, nous considérons que vous acceptez la présence de ces cookies et l'utilisation qui en est faite. Pour plus d'informations, rendez-vous sur la page de la Politique de confidentialité des données.OKPolitique de confidentialité

Question écrite sur les incivilités en milieu rural

Le 25 novembre 2021, Cathy Apourceau-Poly a adressé une question écrite au Ministère de l’intérieur à propos de la gestion des incivilités en milieu rural.

Au mois de décembre de la même année, cette question a été transmise au Ministère de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités.

Mme Cathy Apourceau-Poly attire l’attention de M. le ministre de l’intérieur sur l’accompagnement à la création de postes de gardes-champêtres ou autres agents publics de sécurité en ruralité. En effet, pendant des policiers municipaux en zone urbaine, les gardes-champêtres, ruraux ou forestiers sont compétents en matière de police rurale, tout en restant avant tout des fonctionnaires territoriaux de sécurité.
Or, dans de trop nombreuses communes rurales, le budget municipal ne permet pas la création de ce poste, alors même que la tension sur les effectifs de police et de gendarmerie expose les maires. L’accroissement des agressions d’élus pose la question de la présence de ces personnels de sécurité assermentés, au plus près des populations et également dans un rôle de prévention.
Elle lui demande quels moyens le Gouvernement peut mettre en place pour assurer la présence de ces fonctionnaires.

Question écrite n°25556 du 25 novembre 2021 de Cathy Apourceau-Poly au Ministère de l’Intérieur