ABONNEZ-VOUS À LA LETTRE D'INFORMATION !

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur sur notre site. En poursuivant votre navigation, nous considérons que vous acceptez la présence de ces cookies et l'utilisation qui en est faite. Pour plus d'informations, rendez-vous sur la page de la Politique de confidentialité des données.OKPolitique de confidentialité

Les radios indépendantes locales sont menacées

Cathy Apourceau-Poly a rédigé une question écrite à l’attention de Franck Riester, Ministre de la Culture. Cette question porte sur la situation financière des stations de radio indépendantes locales. Ces radios voient leurs revenus publicitaires baisser avec le confinement et cela menace leur indépendance.

Mme Cathy Apourceau-Poly appelle l’attention de M. le ministre de la culture sur les stations de radio indépendantes qui émettent un contenu local.
Ce tissu de stations de radio indépendantes est très important et est écouté par des millions d’auditeurs chaque jour sur tout le territoire.
Cependant, les ressources financières de ces stations de radio, très majoritairement issues de la publicité d’annonceurs locaux, sont aujourd’hui menacées. À l’image de la radio Horizon, qui émet dans l’est du département du Pas-de-Calais en hertzien et en DAB+ dans la région lilloise, les ressources financières issues de la publicité ont presque disparu avec la mise en place du confinement (jusqu’à 90 % pour certaines stations de radio), alors que dans le même temps les audiences augmentent (ce qui impose une poursuite d’activité pour maintenir les auditeurs informés).
La situation est aujourd’hui très préoccupante pour nombre de stations de radio indépendantes. Leur fragilité financière pourrait à très court terme remettre en cause leur indépendance face aux grands groupes radiophoniques. Si tel était le cas, le pluralisme de la presse française serait remis en cause.
De plus, une part des ressources issues des annonceurs sert également à financer la création artistique dans notre pays. De ce point de vue, il convient à la fois d’assurer l’indépendance financière des diffuseurs, et les capacités d’investissements publicitaires des annonceurs.
Elle souhaiterait connaître sa position et celle du Gouvernement, et lui demande quelles mesures seraient privilégiées pour aider les stations de radio indépendantes qui ont dû faire face à une chute de leurs revenus publicitaires durant le confinement, et quels moyens pourraient être utilisés pour permettre une relance de l’activité durant la phase de déconfinement.

Question écrite de Cathy Apourceau-Poly à Franck Riester, Ministre de la Culture, à publier au JO le 07/05/2020