ABONNEZ-VOUS À LA LETTRE D'INFORMATION !

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur sur notre site. En poursuivant votre navigation, nous considérons que vous acceptez la présence de ces cookies et l'utilisation qui en est faite. Pour plus d'informations, rendez-vous sur la page de la Politique de confidentialité des données.OKPolitique de confidentialité

Le gouvernement ne répond pas aux attentes des professionnels

Le 25 mars dernier, j’adressai un courrier à M. Alain Griset, Ministre délégué en charge des PME-TPE, à propos de la redevance audiovisuelle que payent les cafetiers, restaurateurs et hôteliers.

J’ai reçu ce 28 juin une réponse d’Olivier Dussopt, Ministre délégué aux comptes publics.

Le gouvernement est en totale déconnexion vis à vis des réalités vécues au jour le jour par les patrons de café, restaurant et hôtel. 𝗘𝘅𝗽𝗹𝗶𝗰𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻𝘀 :

La minoration de 25% rendue possible aux établissement ouverts durant 9 mois (c’est à dire fermés durant 3), est déjà inscrite dans les dispositions légales.
Le gouvernement ne créé ici rien de nouveau et alors que je l’indiquais déjà dans mon courrier.
De plus, cette minoration n’est offerte qu’aux hôteliers de tourisme, exit donc les cafetiers et restaurateurs qui ont également dû fermer.
Le gouvernement se targue d’avoir créé un soutien tout en oubliant une large part des possibles bénéficiaires…
Enfin, rien n’est précisé sur les établissements fermés au public mais qui ont continué une activité partielle en faisait du retrait sur commande ou de la livraison.
Le chiffre d’affaire minimal qu’ils ont pu faire à cette occasion ne justifie pas le maintien de la redevance audiovisuelle.