ABONNEZ-VOUS À LA LETTRE D'INFORMATION !

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur sur notre site. En poursuivant votre navigation, nous considérons que vous acceptez la présence de ces cookies et l'utilisation qui en est faite. Pour plus d'informations, rendez-vous sur la page de la Politique de confidentialité des données.OKPolitique de confidentialité

La politique du tout-répressif contre les mineurs ne fait pas tout

Coup de gueule de Cathy Apourceau-Poly au Sénat ce 27 janvier 2021.

La droite veut encore durcir la justice contre les mineurs : prolongation des peines de prisons et durcissement des sanctions. On reconnaît bien ici leur volonté de justice répressive sans connaître la réalité du terrain.

La visite du centre pénitentiaire de Longuenesse a permis d’en apprendre beaucoup sur la situation de ces mineurs : environnement instable, pathologie, manque de suivi, passage à l’acte, …

La répression chez ces jeunes n’apporte rien. Il faut au contraire se poser la question de la raison de ce passage à l’acte : manque de suivi en amont, absence de prise en considération des alertes des parents, etc.