ABONNEZ-VOUS À LA LETTRE D'INFORMATION !

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur sur notre site. En poursuivant votre navigation, nous considérons que vous acceptez la présence de ces cookies et l'utilisation qui en est faite. Pour plus d'informations, rendez-vous sur la page de la Politique de confidentialité des données.OKPolitique de confidentialité

Assemblée Générale des anciens salariés de Metaleurop

Vendredi 21 Janvier 2022, Cathy Apourceau-Poly était auprès des anciens salariés de l’usine Metaleurop, qui continuent de se battre pour exiger la reconnaissance de leur exposition à l’amiante et l’anxiété que cette épée de Damoclès fait peser sur leur tête.

Lors de cette AG organisée par la CGT, l’ordre du jour, avec Edith Carlier-Bleuzet, maire de Courcelles-les-Lens, était de rappeler l’investissement des élues sur ce dossier aux côtés de Bruno Adolphi, Marc Beugin et Monsieur Bleuzet.

Nous ne baisserons pas les bras, nous n’abandonnerons pas ces travailleurs et ce territoire sacrifiés, nous ne perdrons pas l’espoir de voir l’action politique, syndicale, porter ses fruits. L’ennemi c’est le découragement, comme l’a rappelé une autre élue du territoire, Inès Taourit, fille et nièce d’anciens de Metaleurop.

La sénatrice écrira au Garde des Sceaux dans les prochains jours en ce sens, pour continuer à porter la mémoire des anciens de Metaleurop.